Aller au contenu

3 raisons pour lesquelles il ne faut jamais écouter les autres quand on veut vaincre sa timidité

Arrête d’écouter les autres ! C’est marrant comme les autres savent toujours mieux que toi : Faut faire ça, faut faire comme ça, ça c’est mieux... Si j’avais écouté les gens, je serais toujours timide, célibataire et sans amis. Jusqu’ au jour où j’ai compris que la seule personne qui savait, c’était moi. Et j’ai eu raison de m’écouter car maintenant je ne suis plus timide, je suis marié et j’ai des amis.

Quand tu es timide et que tu veux vaincre ta timidité, tu es souvent submergé d’infos : Internet, les livres, les coachs, les blogs, les amis... Et tu ne sais jamais quoi faire, ni comment le faire.

Très souvent, tous ces conseils sont bons mais ils sont tellement nombreux, tellement différents, que tu es perdu(e) qu’ au final, tu fais mal les choses. Ou pire, tu ne fais rien. Un peu comme quand tu apprends à conduire la toute 1e fois, tu as tellement d’informations à retenir, à regarder, à penser que la seule chose que tu veux faire à ce moment-là, c’est sortir de cette maudite voiture.

Mais même si tous ces conseils que tu lis et que tu regardes sont bons, ils peuvent ne pas te correspondre et c’est tout à fait normal. Il y’a autant de solutions pour vaincre sa timidité qu’il y’a de personnes timides. Même ce que je raconte, ne le prends pas toujours au pied de la lettre, aie un esprit critique, teste et adapte tes actions en fonction.


En réalité, tous les conseils que je partage ont fonctionné pour moi et ils peuvent ne pas fonctionner pour toi, même si j’espère bien sûr le contraire. Et c’est normal.

Et justement, j’aimerai te partager 3 raisons pour lesquelles tu ne devrais pas écouter les autres quand tu veux vaincre ta timidité.

- Leurs passés n’est pas ton passé. Effectivement, on a tous nos expériences passées, nos rencontres, notre éducation, nos relations qui nous ont façonné au cours de la vie, de l’enfance à maintenant. Donc on a tous des manières de penser, d’agir, de réfléchir, d’analyser totalement différentes les uns des autres. Au final, le conseil que te donne une personne peut lui avoir totalement changé sa vie, quand toi il n’a eu aucun changement dans la tienne. Et encore une fois, c’est normal. Nous sommes tous différents. Donc le conseil de ta grand-mère n’aura naturellement pas le même impact sur toi que sur elle.

- Ils n’ont jamais été timides. Je pense, selon moi, que la meilleure personne qui peut t’aider dans telle ou telle situation, peu importe le domaine, c’est la personne qui a déjà vécu ta situation. Dans la vie, tu apprends à conduire avec quelqu’un qui sait déjà conduire mais souvent c’est celui ou celle qui n’a pas le permis qui va te dire quoi faire absolument. Bizarre...

N’écoute pas les gens qui n’ont aucune expérience dans la timidité. Après je ne dis pas qu’il faut absolument n’écouter que les anciens timides, non, pas besoin d’avoir accouché pour être une sage-femme compétente. Mais écoute et fais confiance aussi aux personnes qui sont en lien avec la timidité (coachs, auteurs...). Même si c’est vrai que, selon moi, un(e) ancien(ne) timide comprendra mieux tes ressentis. Donc si ton tonton Francis grande gueule te sort tout le temps : «Allez, parle ! Force-toi !», laisse-le parler...

Télécharge ton guide gratuit : "Comment engager et entretenir une conversation même quand on est timide ?"

- Ils imposent leur rythme. Oui, sortir de sa timidité, c’est important. Mais souvent, j’ai l’impression que la timidité gêne plus ceux ou celles qui ne le sont pas, plutôt que la personne timide elle-même. Ce qui fait que les autres imposent leur rythme, en voulant à tout prix que tu ne sois plus timide maintenant, tout de suite. En sortant des phrases du genre : «Comment tu veux trouver l’amour si t’es toujours autant timide ?» ou «T’en as pas marre d’être timide ?».

Or, tu le sais autant que moi, vaincre sa timidité prend du temps et c’est à toi de prendre ton temps, qu’il soit rapide ou lent, peu importe mais c’est uniquement à toi de décider comment tu veux gérer ton «combat». Pas les autres.

Alors après, tu vas me dire : Miri, c’est bien beau mais j’écoute qui au final ?

En réalité, derrière tout ça, ce que je veux te partager, c’est que tu dois constamment avoir l’esprit critique sur tous les conseils que tu trouves un peu partout, dans les livres, sur les blogs ou pendant une conversation entre amis. Tu dois tester, essayer, te remettre en question... Et si tu testes un conseil plusieurs fois et qu’il ne fonctionne pas, c’est tout simplement que ce conseil n’était pas adapté pour toi et non pas toi, qui n’était pas adapté au conseil.

N’oublie pas, il y’a autant de manières de vaincre sa timidité qu’il y’a de personnes timides. Teste et tu verras !